En partenariat avec la Banque des Territoires du groupe Caisse des dépôts et le Département du Haut-Rhin, Colmar Agglomération a adhéré au dispositif « Résistance », porté par la Région Grand Est.

 

Ce plan massif d’urgence pour soutenir l’activité et l’emploi s’articule en deux temps :

  1. Pour les micro-entrepreneurs, les petites entreprises de moins de 10 salariés et les associations de moins de 20 salariés, un fonds est doté de 920 000 €, soit une mise de 8 € par habitant sur le territoire de Colmar Agglomération. La Région Grand Est, la Banque des Territoires, le Département du Haut-Rhin et Colmar Agglomération contribuent à parts égales (2 € chacun par habitant).
    Sous certaines conditions simplifiées et en fonction de leurs besoins en trésorerie, les très petites entreprises et les associations peuvent bénéficier, grâce à ce fonds, d'une aide sous la forme d'une avance remboursable : entre 5 000 € et 10 000 € pour les TPE et entre 5 000 € et 30 000 € pour les associations.
     
  2. En renfort à cette première aide, un fonds complémentaire exclusivement financé par Colmar Agglomération est mis en place pour les entreprises de la collectivité. Cette dernière leur versera ainsi une seconde avance remboursable, dont le montant sera susceptible d’aller jusqu'à doubler celui de l'aide octroyée par le premier fonds.
    L'investissement de Colmar Agglomération visant à soutenir l'économie locale pourra donc atteindre 10 € par habitant, soit une dotation globale de 1 150 000 €. L'implication de Colmar Agglomération représente ainsi le double du fonds « Résistance » prévu.

 

C'est ensemble et avec l'addition de dispositifs complémentaires qu'il sera possible d'accompagner le tissu économique dans cette épreuve et, par voie de conséquence, tous les habitants du territoire.

 

Infographie sur le fonds "Résistance"