En 2000, soit quelques mois après la promulgation de la loi du 12 juillet 1999, il existait dans le bassin de Colmar plus d’une trentaine de syndicats intercommunaux, dont la plupart détenaient une compétence unique. Si cet émiettement représentait une richesse au regard de la coopération intercommunale,  la situation, qui en résultait, trouvait rapidement ses limites en raison de l’atomisation des compétences exercées. La nouvelle loi a représenté une chance pour mettre en cohérence cette coopération intercommunale à multiples facettes.
  
C’est pourquoi, dès 1999, et sous l'impulsion de Gilbert Meyer, Maire de Colmar,  les maires de l’agglomération ont entrepris des démarches afin de mettre en synergie leurs communes, dans le respect de leur autonomie.
 
Cette mise en synergie s’est manifestée :

  1. D’abord par la constitution du Grand Pays de Colmar, instance de réflexion sur le potentiel économique et humain. Le Grand Pays de Colmar regroupe aujourd’hui 93 communes, certaines étant déjà rassemblées au sein de Communautés de Communes.
  2. Ensuite, dès 1999, un certain nombre de communes du bassin de vie de Colmar ont commencé à se rencontrer périodiquement dans le but de réfléchir sur le projet de création d’une Communauté d’Agglomération.

Un comité de pilotage d’élus a travaillé sur la base des résultats de 2 études portant sur les conséquences juridiques et financières de la création d’une Communauté d’Agglomération. Ces rencontres régulières ont permis aux élus d’avancer de manière concertée sur les principes fondateurs d'une communauté d'agglomération de Colmar, notamment les équilibres politiques et institutionnels, le pacte fiscal et les compétences d’intérêt communautaire.

Sur la base de ces accords politiques, la communauté d'agglomération de Colmar (CAC) a été créée le 1er novembre 2003.

Par arrêté préfectoral du 23 décembre 2011, le périmètre de la Communauté d'Agglomération de Colmar a été étendu, à compter du 1er janvier 2012, par l'adhésion des 5 communes suivantes : Herrlisheim-près-Colmar, Niedermorschwihr, Sundhoffen, Walbach et Zimmerbach.

Au 1er janvier 2016, le périmètre de Colmar agglomération s’étend à nouveau. En effet, l’adhésion de six communes complémentaires a été ratifiée à la fois par les conseils municipaux des villes concernées, mais également par ceux des villes qui composent déjà l’agglomération. Il s’agit d’Andolsheim, Bischwihr, Fortschwihr, Muntzenheim, Porte du Ried (regroupement des communes de Holtzwihr et de Riedwihr) et Wickerschwihr.

Carte de Colmar agglomération au 1er janvier 2016

Les communes de l'agglomération de Colmar :

CommunePopulationSurface (km²)Remarque
Andolsheim2 26011.58entrée le 1er janvier 2016
Bischwihr9783.25entrée le 1er janvier 2016
Colmar70 25166.57 
Fortschwihr1 2024.80entrée le 1er janvier 2016
Herrlisheim-près-Colmar1 8387.68entrée le 1er janvier 2012
Horbourg-Wihr5 6209.42 
Houssen2 0436.70 
Ingersheim4 7107.44 
Jebsheim1 32414.85entrée en 2006
Muntzenheim1 1826.48entrée le 1er janvier 2016
Niedermorschwihr5593.35entrée le 1er janvier 2012
Porte du Ried1 8169.49regroupement des communes
de Holtzwihr et de Riedwihr
entrée le 1er janvier 2016
Sainte-Croix-en-Plaine2 88825.77 
Sundhoffen2 01312.75entrée le 1er janvier 2012
Turckheim3 83616.46 
Walbach9195.45entrée le 1er janvier 2012
Wettolsheim1 7428.86 
Wickerschwihr7812.26entrée le 1er janvier 2016
Wintzenheim7 97718.97 
Zimmerbach8812.26entrée le 1er janvier 2012
 
Population totale114 820  
En 2015, la communauté d'agglomération de Colmar change de dénomination et devient Colmar agglomération.