Visuel pour le feu

 

Sans énergie, rien ne vit… mais l’énergie n’est pas inépuisable. 


C’est pourquoi, Colmar agglomération a engagé une politique de lutte contre les déperditions d’énergie dans les bâtiments publics et privés.

 

La mise en œuvre de cette politique s’articule en trois phases :   

  1. une cartographie thermographique aérienne dans le périmètre de l’agglomération, permettant d’identifier les secteurs où il est urgent d’intervenir. Cette phase désormais achevée permet à nos concitoyens de consulter sur le site internet de la CAC, depuis le 18 juin 2009, le résultat de la cartographie thermographique aérienne qui révèle les déperditions énergétiques des toitures.
  2. les particuliers qui le souhaitent peuvent faire réaliser un diagnostic énergétique de leur logement par un bureau d’études accrédité par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), qui permet d’obtenir des conseils personnalisés pour faire des choix adaptés en matière de maîtrise de l’énergie et d’énergies renouvelables. D’un coût de 500 € TTC, ce diagnostic est financé à hauteur de 400 € par l’ADEME ; restent 100 € à la charge du particulier, qui peut bénéficier d’une subvention de VIALIS à hauteur de 25 € et, pour les bâtiments situés sur le ban de Colmar, d’une subvention supplémentaire de 25 € financée par la Ville de Colmar à condition que le diagnostic soit suivi des travaux préconisés.
  3. les fournitures nécessaires aux travaux réalisés en application des orientations de la visite énergétique peuvent bénéficier d’une aide de Vialis à hauteur de 10 % du coût des travaux, plafonnée à 1 600 € TTC, et d’une subvention supplémentaire de 15 % du coût des travaux, plafonnée à 2 400 € TTC, payables par la Ville de Colmar pour les bâtiments situés sur le ban de Colmar.

Transversalement aux 3 phases évoquées ci-dessus, Colmar agglomération a décidé l’ouverture d’un Espace Info Energie (EIE) qui permet d’instruire les demandes d’information et de renseignement concernant les économies d’énergie, de conseiller le public et de l’orienter éventuellement vers les organismes compétents, de développer des animations, de participer à des manifestations concernant les économies d’énergie, de suivre la réalisation des diagnostics thermiques et d’analyser les résultats de ces diagnostics.

Enfin, d’une manière générale, Colmar agglomération mène toutes réflexions et actions dans les domaines du transport et de l’énergie, susceptibles d’améliorer les performances et impacts de ceux-ci sur l’environnement.